Trafic D’Art – La beauté du geste – cinégénie des corps en mouvement dans le film de sabre chinois

L’intervenant : Doctorant en Études cinématographiques, Simon Daniellou prépare une thèse sur la représentation des arts scéniques dans le cinéma japonais. Spécialiste des cinémas d’Extrême-Orient, il est notamment l’auteur de textes sur Hou Hsiao-hsien (Le Cinéma de Hou Hsiao-hsien sous la direction d’A. Fiant et D. Vasse, PUR, 2013), Tsui Hark (à paraître), Hong Sang-soo (Les OEuvres d’art dans le cinéma de fiction, PUR, 2014), Kōji Wakamatsu (La Scène érotique sous le regard, PUR, 2014), ou encore Toshio Matsumoto (Esthétique(s) queer dans la littérature et les arts, EUD, 2015).

La conférence : De Hong Kong à Taiwan en passant par la Chine continentale, le wu xia pian en général et les oeuvres de King Hu en particulier ont fasciné nombre de cinéastes contemporains de culture chinoise. Parmi eux, Hou Hsiao-hsien prouve avec The Assassin que le rapport flottant au monde qui caractérise son cinéma met idéalement en valeur les corps gracieux et les gestes fugaces des combattant(e)s peuplant les films de sabre chinois.

Organisée par le Gallia Cinéma, Saintes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.